Raptor Dissident VS Marion Seclin, violence rétrograde contre féminisme 2.0

9633 8

De YouTube au petit écran, Marion Seclin s’est imposée comme porte-parole d’une jeunesse féministe, drôle et brillante. Sa présence sur France 2 dans l’émission AcTualiTy, programme abordant une « autre actualité » est un fait marquant de la rentrée télévisuelle de 2016, montrant l’impact qu’elle peut avoir sur les jeunes (et les moins jeunes espérons-le). Cependant, comme tout combat, elle est confrontée à un gros vilain monstre prêt à tout pour décrédibiliser son message…

D’abord présente sur YouTube et sur le webzine Madmoizelle, Marion Seclin s’est fait remarquer pour sa prise de position franche en faveur du féminisme : dans une de ses vidéos, elle explique qu’elle ne se considère elle-même comme féministe que depuis peu de temps, bien qu’elle fût déjà sensible à bien des idées apparentées à ce mouvement. Si le cœur de ses vidéos est désormais globalement le féminisme, cela ne l’empêche pas de traiter de sujets variés, allant du Mondial du tatouage aux concours de roller derby. On ne peut que constater qu’elle le fait avec un certain brio, associant humour et très souvent une profonde implication dans la lutte vers l’égalité. Certains passages de ses vidéos sont assez savoureux, notamment quand elle lit les tweets qu’elle reçoit via le hashtag #tesfeministemais et souligne la non pertinence de la grande majorité de ces « perles », pour la citer : oui les féministes peuvent être épilées ET engagées et, non, être féministe n’implique pas un rejet de la sexualité ou des relations avec les hommes, bien au contraire. Sa stratégie est clairement d’utiliser l’humour comme arme contre le sexisme : cette déconstruction en règle des grands clichés sur les féministes est un vent d’air frais qui vient dépoussiérer un combat de plus en plus mené par des jeunes gens aussi dynamiques et engagés qu’elle.

Le dinosaure de la haine

laura-fastn

Le féminisme étant toujours aujourd’hui un sujet très sensible, nous découvrons sous ses vidéos des micros débats dans les commentaires, parfois assez violents. Cependant, la vidéo qui a le plus fait réagir et ce, non plus uniquement son public, mais aussi les autres YouTubeurs, a été celle sur le harcèlement de rue. Sujet brûlant s’il en est, échauffant aussi bien les sphères politiques que le grand public. Il n’est alors pas étonnant que quand elle se risque à aborder cette thématique, les réactions ne soient pas que positives. Et c’est ici qu’un dinosaure surgit, assoiffé du sang impie de féministes : le terrible et impitoyable Raptor Dissident. Si ce nom ne vous parle pas, ne vous inquiétez pas ; vous n’avez juste pas suffisamment fréquenté le forum on ne peut plus enrichissant du site jeuxvideo.com dont il était un membre actif. Sur la description de son compte YouTube, il se présente lui-même comme étant « tellement haut dans l’échelle de la haine que même en mettant des patates à des orphelins et en balayant des handicapés tu pourras à peine me rejoindre sur le podium des plus gros fils de pute que cette terre ait portée ». Bon. Il a le mérite d’être clair. Il s’attaque globalement à tout le monde, usant à outrance d’un vocabulaire que nous qualifierons de fleuri.

Chacune de ses vidéos génère des commentaires qui ont tendance à faire perdre foi en l’humanité : avalanche d’insultes, de réflexions homophobes, sexistes, racistes et même parfois tout cela à la fois (combo !). Comme on pouvait s’y attendre, il a donc répondu à la vidéo de Marion Seclin et ce d’une manière peu fine, dirons-nous. Il nous ressort tous les vieux clichés qui sentent bon le moisi : les féministes sont des hystériques, moches évidemment, qui sont narcissiques et ne réalisent pas que les hommes aussi ont des soucis. Comment alors lui expliquer gentiment qu’ici nous parlons de harcèlement de rue qui touche en immense majorité les femmes, jolies ou pas jolies, minijupe ou pas. Mais rappelons la définition de harcèlement de rue : « Le harcèlement de rue, ce sont les comportements adressés aux personnes dans les espaces publics et semi-publics, visant à les interpeler verbalement ou non, leur envoyant des messages intimidants, insistants, irrespectueux, humiliants, menaçants, insultants en raison de leur sexe, de leur genre ou de leur orientation sexuelle ». Tout est dit. Pourtant, selon lui, les hommes sont également victimes de harcèlement de rue puisqu’on leur vole leur téléphone ou qu’on les agresse. Nous avons donc ici affaire à une grosse confusion : il parle d’agression et non de harcèlement, et puis il semblerait aussi que les femmes sont également victimes de ce genre de crimes. Mais pour lui « se faire mater et violer » c’est la même chose que de « se faire casser la gueule et voler ». Sans commentaire. Et bien entendu il utilise l’argument selon lequel elle confondrait drague de rue et harcèlement. Mais le but ici n’est pas d’analyser point par point les manques de son « raisonnement ». En effet, ce qui est frappant, c’est de voir à quel point la haine qu’il génère est dangereuse pour son public majoritairement jeune. Il n’est alors pas surprenant que la vidéo ait été supprimée par YouTube, compte tenu du nombre de fois où elle a été signalée comme offensante : ce n’est d’ailleurs pas la seule vidéo du Raptor Dissident à avoir été supprimée… Suite à cela, il publie une vidéo où il dénonce un complot contre lui de la part d‘autres YouTubeurs comme Mathieu Sommet (Salut Les Geeks) ou encore Masculin Singulier. Mais ce qu’il oublie de dire c’est qu’on a le droit d’être énervé, le droit de dénoncer de façon parfois virulente mais que la haine n’est pas constructive ; la preuve, Bonjour Tristesse, chaîne où un autre Matthieu frappe avec force sur les politiques et leurs incohérences, est un succès et ses vidéos ne sont pas supprimées…

Faites l’humour pas la haine

La critique en soi n’est pas une mauvaise chose, elle peut être constructive ; la vidéo de Marion Seclin n’est effectivement pas parfaite et c’est d’ailleurs pour cela qu’elle a ensuite publié une autre vidéo où elle répondait aux critiques. Cependant ici il est difficile de prendre au sérieux un discours où le mot « connasse » apparait toute les 30 secondes et où les souffrances morales des femmes sont amoindries. Contrairement à ce qu’affirme notre cher Raptor, le féminisme actuel lutte pour des causes qui sont loin d’être futiles : c’est tout un imaginaire et un inconscient sociétal qu’il faut déconstruire et l’humour est un moyen intelligent de le faire, bien plus puissant que la haine.

 

Laura Laarman

 

Sources :

Stopharcelementderue

YouTube Supprime Mes Vidéos – Raptor Vs Wild

Marion Seclin, Féminisme en declin – EMCM #7 – Raptor Dissident (Reupload)

Bonjour Tristesse

 

Crédits photos:

Thumbnails des vidéos de Marion Seclin et du Raptor Dissident.

Total 176 Votes
115

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?

8 commentaires on "Raptor Dissident VS Marion Seclin, violence rétrograde contre féminisme 2.0"

  1. TrumpPussy

    Poutine maintenant Trump et beaucoup de personnes lambda le combat contre le féminisme ne fait que commencer.
    Les vainqueurs sont évidents 🙂
    Sur ce je vais aller « check » mes privilèges et me plaindre que j’en veut encore plus 🙂

  2. Mylène

    Je ne comprends pas l’article. Il y a une idée, une analyse ? Je dois retenir quoi ?

    Que « la critique en soi n’est pas une mauvaise chose, elle peut être constructive » et que l’humour est plus fort que la haine ? Vraiment ? C’est ça le type d’article faisant honneur à la promesse ambitieuse du blog d’ « articles toujours plus incisifs et pertinents sur les processus de communication » ? Franchement…

    C’était une belle tentative. Tu as voulu écrire tes petites pensées et ton étonnement face aux grands méchants de youtube, on sent bien que tu y as mis du tien, que le thème t’intéresse et que tu voulais défendre Marion Séclin. Mais fais le avec un minimum de panache et d’envie. Travaille ton argumentation, trouve des points de tension, des parallèles, essaye d’étonner tes lecteurs, de leur offrir une nouvelle facade au problème que tu souhaites soulever ou d’élargir.

    Parce qu’au final, des dizaines de lignes pour arriver à une conclusion faites l’humour pas la haine, c’est terrifiant. Si tu veux servir le combat féministe, met un minimum d’envie et ne nous sort pas un gloubi boulga enfantin.

    Là tu dessers ta cause. Essaye de retravailler ton article et de le republier. Sinon, garde le silence.

  3. JP Pernaut

    En une phrase vous avez résumé la pensée du raptor, vous êtes de son coté :

    > Mais rappelons la définition de harcèlement de rue : « Le harcèlement de rue, ce sont les comportements adressés aux personnes dans les espaces publics et semi-publics, visant à les interpeler verbalement ou non, leur envoyant des messages intimidants, insistants, irrespectueux, humiliants, menaçants, insultants en raison de leur sexe, de leur genre ou de leur orientation sexuelle »

    > messages intimidants, insistants, irrespectueux, humiliants, menaçants, insultants
    tout l’inverse de la drague proné par le raptor ! C’est bien Marion Seclin qui fait l’amalgame entre une simple conversation et un message intimidant…et de fait ridiculise le message des féministe en minimisant leur souffrance.

    • Fibroblase

      « C »est bien Marion Seclin qui fait l’amalgame entre une simple conversation et un message intimidant » …

      Ou comment ne retenir que les mots d’une conversation, en oubliant tout le langage du corp, de l’intonnation. Bref, ne rien y connaitre en sociologie, et venir la ramener quand même !

      Entre un « t’es jolie » à sa femme, et un « t’es bonne » la langue pendant, la bave au lèvre, et les mains en avant, il y a un monde. D’ailleurs, il y a déjà une chose : quand on subit le message, ce n’est pas de la drague !

      Tu veux dire un compliment à une fille? Adresse lui la parole normalement, parle avec elle, et si elle réceptive, fait passer ton message! En attendant, ne pas attendre une « réponse » en face, c’est imposer sa présence à quelqu’un qui ne la veut pas, c’est donc du harcèlement! Point barre !

      Et bosse aussi ton sujet avant de la ramener, parce que là, coté discours simpliste « je suis ado mais je me la ramène alors que j’ai pas fait d’étude », tu te poses là….comme raptor!
      Oui c’est dit !!

  4. Un Homme Lambda

    Bonjour, j’ai lu votre article sur un topic de jeuxvidéo.com et je me permet de dire que soit vous avez vu une vidéo différente ou que vous avez mal interprété le discours de notre khey bien aimé : Le Raptor Dissident.

    Je cite un boût de votre article pour montrer le manque de recherche :

    -les féministes sont des hystériques, moches évidemment, qui sont narcissiques et ne réalisent pas que les hommes aussi ont des soucis.

    Vous transformez le discours de notre Khey alors qu’il ne démontrait les pirouette mal honnête de Marion Séclin, il précise en début de vidéo que le feminisme avant est très différent de celui d’aujourd’hui. Il préfère ce mouvement et qualifie la Third Wave d’être éloigné du vrai feminisme qui cherche l’égalité entre Homme et Femme.

    Et pour :

    Nous avons donc ici affaire à une grosse confusion : il parle d’agression et non de harcèlement, et puis il semblerait aussi que les femmes sont également victimes de ce genre de crimes. Mais pour lui « se faire mater et violer » c’est la même chose que de « se faire casser la gueule et voler ». Sans commentaire.

    Le Raptor précise ici que l’on ne doit pas faire une course à la victimisation car tout le monde à les mêmes problèmes oui des hommes se font harceler et agresser certes ils se font moins harceler que les femmes néanmoins ces dernières ce font moins agresser que les hommes.
    Ici dans l’extrait que j’ai choisit, vous faîtes une course à la victimisation, ce qui est inutile et de la pleurnichade face aux problèmes de nos sociétés.

    Dans cette extrait :

    Chacune de ses vidéos génère des commentaires qui ont tendance à faire perdre foi en l’humanité : avalanche d’insultes, de réflexions homophobes, sexistes, racistes et même parfois tout cela à la fois (combo !).

    Vous oubliez que l’espace commentaire Youtube est l’un des pires endroits au monde. Encore un argument fallacieux.

    J’aimerais ajouter que si vous avez bien analyser le slogan de notre khey est : Fournisseur de haine de père en fils de pute. Difficile de ne pas voir le côté le satyrique du Raptor, donc je vous prie à la fois de mieux analyser les vidéos du Raptor un peu d’objectivité ne fait pas de mal dans son monde guider par l’information.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *