Sylvain-Pierre Durif ou le mariage du buzz et du flop

1698 0

Comme pour 66 millions de Français, le 6 décembre 2016 a peut-être été pour vous une date synonyme d’espérance. C’est à ce moment précis que celui qui se surnomme lui-même Le Christ Cosmique ou encore Le Grand Monarque, de son vrai nom Sylvain-Pierre Durif, a fait part aux électeurs français de son intention de se présenter aux élections présidentielles de 2017. Une annonce aux allures officielles qui n’aura pas manqué de faire rire des milliers d’internautes.

Du fond de son petit village de Bugarach, ce candidat lambda sans aucun background politique a pourtant trouvé un écho médiatique retentissant dès les premières heures de sa surprenante annonce. Sylvain-Pierre Durif, entre flop et buzz, une star des réseaux sociaux…

Un parcours de vie atypique

C’est en 2012 que l’extravagant Sylvain-Pierre Durif fait pour la première fois son apparition dans la vie des internautes et téléspectateurs français. La première rencontre entre la presse et le Christ Cosmique se fait dans un contexte historique, rappelons le, pour le moins « inquiétant ». Nous sommes en décembre 2012 et le monde entier est plongé dans la terreur d’une supposée Apocalypse imminente, prévue pour le 21 du mois. Selon certains théoriciens, seule la paisible bourgade de Bugarach dans le Sud de la France sera épargnée par le cataclysme. Cette ville attire l’attention des médias et notamment du Figaro qui, dès juin 2011, titre « Bugarach, village de l’Aude pris d’assaut par les illuminés ».

C’est précisément à cet endroit que Sylvain-Pierre Durif décide donc de venir prêcher la bonne parole. Lors de son premier passage à la télévision, avant la supposée Apocalypse, celui-ci assure avec aplomb « il y aura zéro cataclysme, ça je peux vous le garantir puisque j’ai observé les vaisseaux de la Vierge Marie (…) Et donc moi, je suis simplement le messager de ces énergies, de la Vierge Marie et de Jésus, qui sont mes guides, qui m’accompagnent. » Ces propos ne manquent pas d’amuser les téléspectateurs et très vite, il se fait remarquer par les journalistes et devient l’emblème des Illuminés de Bugarach.

Son ton et sa voix sont posés, son regard fixé vers l’interviewer. C’est sa sincérité qui étonne au premier abord. L’homme semble honnête et persuadé des faits qu’il avance. Sur Youtube, nous retrouvons d’autres vidéos du personnage, où celui-ci retrace un parcours de vie pour le moins étonnant. Enlevé au plus jeune âge par l’un des vaisseaux de la Vierge Marie, il aurait ensuite été emmené sur la planète Aldebaran dans des laboratoires de préparation de surhomme. Plus tard, au Québec, il rencontrera un Roumain doté du don de double vue qui lui fera réaliser qu’il a une grande mission à mener pour l’Humanité : la guider vers la 5ème dimension.

Vous l’aurez compris, Le Christ Cosmique possède un atout majeur qu’il utilise pour asseoir sa renommée sur les réseaux sociaux : une imagination débordante et délirante.

C’est cette vidéo qui marque le début de la notoriété de Sylvain-Pierre Durif sur le web. Postée sur Youtube le 29 décembre 2012 après son apparition dans le journal d’RTL et la diffusion de l’une de ses interviews sur Europe 1.

Le Grand Monarque a-t-il décidé de surfer sur son buzz dans le but de servir une cause en laquelle il croit réellement ou est-ce un un homme simplement attiré par la célébrité ? Le Christ cosmique est-il un très bon acteur ou un réel illuminé ? Le mystère reste entier.

Une candidature loufoque

Si Sylvain-Pierre Durif n’a jamais disparu de la Toile pendant toutes ces années, continuant de produire du contenu pour sa chaine Youtube et réunissant une petite communauté de fans prête à partager ses vidéos, c’est lors de sa candidature aux élections présidentielles de 2017 que le Buzz est reparti de plus belle.

Il est désormais difficile de distinguer le vrai du faux en ce qui concerne les messages émis par le Grand Monarque. Une foule d’usurpateurs lui ont créé de fausses pages Facebook, Youtube, ou encore Twitter. Ce phénomène de « création d’usurpateurs » semble indissociable du succès à l’heure du web 2.0 puisque régulièrement de nombreux influenceurs sont obligés de dénoncer des comptes « fake » à leur image. C’est au tour de Sylvain-Pierre Durif d’en faire les frais et par conséquent son message se perd dans une cacophonie de faux profils toujours plus loufoques les uns que les autres. Dans sa vidéo de présentation pour les présidentielles, Le Christ Cosmique, qui s’est aperçu de ce phénomène, précise en description « Je ne suis plus sur Facebook excepté sur la page officielle Elvita. Je ne suis pas sur Twitter. Je ne suis pas sur Instagram ni sur Snapchat. »

Petit best of des meilleurs posts émis par les « faux grands monarques »:

Mais ce sont aussi des messages de soutien plus ou moins ironiques qui sont émis à l’attention du Grand Monarque:

Message de soutien à Sylvain-Pierre Durif reçu par le compte @TheSylvainDurif

Une communication entretenue par les fans eux-mêmes

Si plusieurs médias renommés comme Europe 1, Le Quotidien de Yann Barthes ou encore Touche pas à mon poste, ont consacré du temps d’antenne au Christ Cosmique, Sylvain-Pierre Durif doit avant tout sa célébrité à sa personnalité extravagante et à ses fans et détracteurs qui alimentent en permanence le buzz autour de lui. Des mèmes reprenant ses propos ou des montages à sont effigie sont régulièrement créés et circulent sur le net. Le Grand Monarque serait devenu un personnage quasi collectif, les internautes s’appropriant son image et la transformant à leur guise.

Le détournement humoristique de l’image d’une personne par les réseaux sociaux est le phénomène le plus créateur de buzz pour un inconnu. Rappelez-vous par exemple du « bad buzz » de Jawad à la suite des attentats de novembre 2015. C’est d’ailleurs lors des attentats de novembre 2015 que Sylvain-Pierre Durif est revenu pour un court instant sur le devant de la scène médiatique. Un internaute aurait posté ce tweet : « #rechercheparis mon oncle Sylvain depuis hier plus de nouvelle selon lui il aurai rejoin les vaisseau dla vierge marie » accompagné d’une photo du Grand Monarque.

Plusieurs médias nationaux et internationaux reconnus comme le Nine News Australia, se sont faits avoir en relayant ce tweet. Cette anecdote prouve à quel point il n’a plus à lancer lui même un buzz autour de sa personne. Les internautes s’en chargent pour lui, donnant à la virilité du phénomène une ampleur internationale.

Quel intérêt a cette notoriété pour le Christ Cosmique ? En ce qui concerne la rémunération qu’il pourrait toucher pour ses activités, Direct matin affirme qu’il « tente désormais de monnayer sa soudaine notoriété en proposant ses interviews et multiplie les vidéos, reprises régulièrement par des milliers d’internautes pour en rire. »

Le succès du buzz Sylvain-Pierre Durif serait donc dû à divers paramètres. Premièrement : un mystère qui nous fait douter, est-on face à un imposteur ou un réel illuminé ? Le sérieux du personnage s’oppose à l’absurdité de ses propos, toujours plus surprenants à chaque vidéo. Deuxièmement, une habilité communicationnelle : Le Grand Monarque revient sur le devant de la scène lors de grands moments d’actualité comme l’Apocalypse de 2012, les attentats, les présidentielles… Troisièmement : à lui seul, il incarne une dérive humoristique très actuelle qui surfe sur l’adhésion aux théories du complot et sur la méfiance généralisée envers la classe politique et les médias.

Le Christ Cosmique, désormais capable de monnayer sa célébrité, devra tout de même être capable d’assumer la rançon de sa gloire. Son image est détournée à des fins loin d’être flatteuses, sa crédibilité professionnelle et sa vie privée sont de fait entachées par sa e-réputation. Ne vivra t-il jamais les moqueries des internautes et des médias comme un harcèlement ? Ne risque t-il pas de le regretter un jour ?

Une chose est sûre, si Sylvain-Pierre Durif ne réussit pas à incarner le Messie qui guidera l’Humanité vers la cinquième dimension, celui-ci aura tout de même réussi à conquérir les réseaux sociaux.

Alice Rolland

LinkedIn

Sources :

À Bugarach, village de l’Aude pris d’assaut par les illuminés – Le Figaro – 14/06/16 – Angélique Négroni

Présidentielle 2017 : Sylvain Durif, «le Christ cosmique», est candidat – Direct Matin – 07/12/16

Attentats de Paris: attention aux (nombreuses) rumeurs et fausses infos – Buzzfeed – Adrien Sénécat – 14/11/2015

Sylvain Durif candidat aux présidentielles de 2017 : « Après un président comique, un président cosmique » – Nordpresse – 21/12/2016 – « Tyrzou »

Crédits  :

nordpresse.be

• Captures d’écrans des sites buzzfeed.com

• Captures d’écran des comptes Twitter (@TheSylvainDurif) et Facebook (Sylvain Pierre Durif, The Cosmic Christ, The Great Monarch)

Total 0 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?

Pas de commentaire on "Sylvain-Pierre Durif ou le mariage du buzz et du flop"

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *