Dis moi comment tu te sens et je choisirai ta musique !

1011 0

 

Qui ne s’est pas déjà enfermé dans sa chambre en écoutant « All by myself » de Jamie O’Neal pour se refaire la scène du Journal de Bridget Jones après un chagrin d’amour ? Ou au contraire, qui ne s’est pas déjà mis dans l’ambiance sur « Please don’t stop the music » de Rihanna avant de partir en soirée ? Ou tout simplement, qui n’a pas mis en marche sa playlist préférée pour se détendre sur son canapé ? En effet, lorsqu’une humeur nous submerge, la musique vient souvent bercer ces émotions, les accentuer et donner à ce moment une ampleur particulière… Et cette idée, la Polish Radio l’a bien comprise !

En Pologne, cette société de service public qui possède plusieurs radios polonaises a voulu promouvoir la musique qu’elle diffuse et sa volonté de couvrir l’ensemble des styles musicaux. Polish Radio s’est alors alliée avec l’agence Hypermedia Isobar pour créer un événement original en jouant sur cette relation entre musique et humeur : Soundtrack to your life.

Lors de l’événement scientifique le plus important d’Europe, le Science Picnic, organisé conjointement par le Copernicus Science Centre et la Polish Radio, cette dernière a fait tester un dispositif de casque mental à 150 000 volontaires. 150 000 volontaires, mais surtout 150 000 humeurs musicales… Le concept est alors présenté comme tel : la radio tente de proposer une playlist adaptée à chacun de ses auditeurs – dans le prolongement de son positionnement de couvrir une grande diversité de styles – grâce à un casque mental qui mesure l’activité cérébrale. Ce dispositif est relié à un logiciel qui permet alors de choisir un style musical en fonction de cette activité cérébrale : l’humeur est alors en parfait accord avec la musique proposée !

Je vous laisse découvrir la vidéo :

D’un point de vue communicationnel, les points forts sont bien réels. Ce discours autour d’une musique qui serait essentielle à notre vie et donnerait une énergie particulière à des moments du quotidien est un positionnement qui semble parler à beaucoup d’entre nous. Bien que cette expérience inédite s’adresse à un public large et varié (comme nous pouvons le voir sur la vidéo), il semble tout de même que cette promotion se tourne véritablement vers le futur. Innovation technologique, musique, événement et prise en compte de la personnalité et de l’humeur personnelle sont autant d’éléments attractifs très bien maniés par la Polish Radio et Hypermedia Isobar qui se sont tournés vers une génération actuelle, très imprégnée par le monde musical. A l’heure où de nouveaux titres sortent en masse, où les clips envahissent les chaines de télévision et où la musique semble s’imposer comme un élément majeur du monde communicationnel, cette campagne polonaise semble vouloir revenir à un point essentiel : la part créative et le plaisir des sens qui doivent accompagner la définition même de la musique. Il s’agit de la considérer en tant que telle et pour elle, en accordant notre intimité avec un morceau afin d’y prêter une attention particulière. La musique n’est plus reléguée au second plan, elle n’est plus un fond sonore qui se mêle à la rapidité de notre quotidien : elle devient un élément à part entière de notre intériorité.

La nature très éclectique de cette radio polonaise est elle aussi, mise en avant à travers l’idée que chacun peut trouver son bonheur. C’est bien la radio qui sait s’adapter à ses auditeurs grâce à une grande diversité musicale adaptable et personnalisable. Mais la découverte est aussi au rendez-vous : il ne s’agit pas de se restreindre à un style ou une tendance – comme le font ne nombreuses radios, notamment en France – mais bien de s’ouvrir vers une pluralité de cultures par la musique.

De plus, toute cette expérience fut réalisée sans aucun budget média ! Elément dont se vante réellement les deux organisateurs et qui peut apparaître comme un choix louable à l’heure où des milliers d’euros peuvent être déboursés pour des stratégies de communication médiatique.

Pour finir, cette idée de la Polish Radio m’a tout de suite rappelé la webradio italienne Stereomood qui propose un slogan très simple : Turn your mood into music* ! Le concept est efficace : des playlists nous sont proposées en fonction d’humeurs, de sentiments, d’activités… Musique et émotion sont alors intimement liées dans le concept de Stereomood qui nous épargne cette question récurrente de savoir quoi écouter. Et en bonus : ce site propose d’écouter et de partager les nouveaux morceaux d’une centaine de blogs de musique internationaux. Il ne s’agit donc pas de tubes que la radio passe cinq à six fois par jour : il s’agit de faire découvrir de nouvelles musiques d’artistes et de labels indépendants.

La musique semble donc être au cœur de nouveaux enjeux mais surtout de nouveaux discours qu’il va falloir prendre en compte pour l’avenir des radios. L’humeur, l’intériorité et l’intimité même de la personne sont désormais au premier plan pour redonner une vie, une personnalité, à cette radio qui nous permet d’écouter, mais qui semble aussi nous écouter. Alors, quelle playlist allez-vous tester ? « Just woke up », « busy as a bee », « it’s raining », « sitting on the toilet » ou encore « optimistic » ?

 

Laura Lalvée

Sources :
http://lareclame.fr/64376+casque+mental+radio#video

* Transformez votre humeur en musique !

Total 0 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?

Pas de commentaire on "Dis moi comment tu te sens et je choisirai ta musique !"

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *