Com & Société, Politique

Instagram est-il un tremplin politique? Quand les internautes dénoncent le scandale des Ouïghours

Le 1er octobre 2020, vous ne l’avez sûrement pas raté, Instagram est devenu bleu. Sous l’impulsion d’un eurodéputé français, des dizaines de milliers d’utilisateurs ont montré leur solidarité envers les Ouïghours, une minorité musulmane persécutée et déportée dans l’est de la Chine, dans la province du Xinjiang. Retour sur une manifestation en ligne qui a secoué le monde médiatique et politique.
Page facebook Marche des républicains
Les Fast

La marche des Républicains : une mobilisation face aux extrémismes

 
Depuis quelques mois déjà, les propos à tendance homophobes, racistes et extrémistes, occupent le devant de la scène publique.
Les scandales et les bourdes politiques se succèdent : les propos homophobes dans le cadre du débat sur le mariage pour tous (et les agressions en marge de celle-ci !), les insultes racistes auxquelles a du faire face Christiane Taubira, les propos controversés de Manuel Valls sur les Roms… Des actes, des propos, qui se multiplient.
Tous ont un point commun : la provocation, qui fait aujourd’hui presque office de norme. L’ascension fulgurante des discours du FN, qui cherche à choquer afin de créer le buzz, en témoigne.
C’est contre ce sentiment que comptent s’élever les instigateurs de l’évènement « La marche des républicains. » Le discours de François Hollande lors des commémorations du 11 novembre en a constitué l’élément déclencheur. Si certaines personnes ont profité de l’occasion pour huer le président, cela a provoqué de vives réactions chez les internautes. Au milieu de celles-ci, un hashtag émerge : #lamarchedesrépublicains. Un compte Twitter et une page Facebook sont créés dans la foulée. La création d’un site est même à venir. L’évènement, qui se déroulerait le 8 décembre prochain, place de la Bastille à Paris, invite ses participants à marcher « tous ensemble afin de raviver l’esprit républicain. »
Le mouvement, créé à l’origine par des militants de gauche, espère fédérer des partisans centristes et UMP. Certains ont d’ailleurs déjà rejoint le mouvement.
Celui-ci va-t-il réussir à s’affranchir des clivages politiques pour embrasser une population soucieuse de s’unir pour préserver ses valeurs ?
Mais surtout, la mobilisation des internautes va-t-elle entraîner une mobilisation des citoyens ?
 
Adeline Mateus
Sources :
Le Huffington Post
LeLab – Europe 1
La page Facebook de la Marche des Républicains