Médias, Publicité

La frénésie du Live Stream

Si vous êtes un adepte d’Instagram, réseau social consacré principalement aux photos, ce phénomène n’a pas pu vous échapper. Depuis quelques semaines, impossible de se connecter sans voir apparaître en haut de son fil d’actualité les icônes de nos abonnements portant ces quatre lettres encadrées de rose : « LIVE ». Amis, sportifs, artistes ou influenceurs, ils sont de plus en plus nombreux à utiliser cette fonctionnalité d’Instagram apparue en 2016. Cette dernière permet de diffuser un contenu en direct, visible par quiconque possède un compte sur l’application. Si l’option est disponible depuis quelques années, son utilisation a cependant explosé depuis le début du confinement. Dans une conférence de presse, le patron du réseau social, Adam Mosseri, remarque d’ailleurs que l’emploi de cette fonctionnalité n’a fait qu’augmenter. Le contenu proposé par les internautes est divers : on peut suivre une séance sportive ou un tuto de cuisine, regarder une interview, ou tout simplement assister et / ou participer à une discussion lancée par un ami ou une célébrité. En somme, toute activité que l’on effectue est susceptible d’être partagée en simultané avec ceux qui nous suivent.

Le live : une continuation de la télévision 2.0

Depuis le début du confinement, médias et personnalités publiques endossent plus que jamais le rôle crucial de nous divertir. Habituellement, certains programmes télévisés occupent cette fonction, comme les émissions de divertissement et d’actualité, comme Quotidien ou encore celles de téléréalité. Cependant, nombreuses sont les émissions qui ont vu leur fonctionnement perturbé à cause des mesures de restrictions sanitaires. Sans accès au plateau ou possibilité de se réunir, difficile de continuer à remplir son rôle auprès des Français sans adaptation. C’est ici que le live Instagram intervient. En effet, son format accentue la spontanéité du direct et amène de la proximité avec les utilisateurs « lambda » transformés en spectateurs. Loin des conventions des plateaux télévisés, chaque internaute, d’ailleurs appelé « participant », a la possibilité d’envoyer des commentaires visibles par ceux qui sont à l’écran, et ce simultanément au direct. Le téléspectateur devient acteur. D’ailleurs, n’importe qui a la possibilité de demander de passer en live avec la personne qui l’a lancé. Le live a également une puissance communicative : il permet de s’exposer devant un public jeune, nombreux et très réactif. À une époque où tout ce que l’on poste sur soi est susceptible d’être relayé à une vitesse incomparable avec les réseaux sociaux, le live Instagram devient un atout important pour se montrer, voire créer une nouvelle image de soi.

Divertir et se divertir : quand les célébrités passent au direct 

Les célébrités, qu’elles appartiennent au monde de la chanson, du sport, de la cuisine, ou des nouveaux médias (YouTube, Instagram), profitent du confinement pour multiplier les live et rester au plus près de leur communauté. Or si le live Instagram permet de donner l’impression d’une image plus décontractée de soi-même, il représente un gros enjeu communicationnel pour ceux qui ont de l’influence. En effet, être en live depuis chez soi n’est pas la même chose que d’être à la télévision, où tout est réglé au millimètre près. Le format du live Instagram participe à la création d’une atmosphère intime entre les participants : ceux qu’on idolâtre sont tout aussi confinés que nous, ils se filment avec la caméra frontale de leur portable depuis leur salon. Sur un écran réduit, l’image est moins nette, et cela contribue largement à cette impression de « normalité ». Pendant le confinement, les réseaux sociaux prennent d’autant plus d’importance car les utilisateurs sont plus disponibles que d’habitude.

C’est le cas par exemple des lives « tuto apéro » entre les deux tennismen Stan Wawrinka et Benoît Paire. Suivis par des milliers de personnes, ils préparent des recettes de cocktails en répondant aux questions posées par leur followers. Dans une atmosphère bon enfant, ils racontent des anecdotes sur leur vie sur le court et sur leurs coéquipiers, non sans de nombreuses taquineries échangées entre eux. La discussion semble spontanée, sans artifice ni préparation. Depuis leur canapé ou leur cuisine, Paire et Wawrinka nous montrent une part de leur vie privée, ce qui nous donne l’impression de les connaître. Commentés à chaque instant par les internautes, ces lives montrent une image des deux sportifs que nous n’aurions pas l’occasion de voir sur le terrain. Benoît Paire par exemple apparaît décontracté, loin du personnage impulsif connu pour casser des raquettes pendant les matchs. Largement relayés sur d’autres réseaux sociaux comme Twitter ou par certains médias, les « tuto apéro » font parler d’eux tout en nous divertissant, et propagent en même temps une image bénéfique aux deux sportifs.

Est-ce cet aspect plus intime que les célébrités veulent bien dévoiler d’elles-mêmes sur Instagram qui attire autant les internautes ? Lorsqu’on s’ennuie chez soi, regarder les autres vivre par le biais des écrans peut devenir un moyen de divertissement, un peu comme une émission de téléréalité finalement. Le live reflète notre tendance aujourd’hui à s’exposer (voire se surexposer), où chacun a la possibilité de montrer ce qu’il vit et que les « followers » peuvent commenter et partager en temps réel. On pourrait alors comparer le live Instagram à une continuité de la téléréalité, de l’écran de notre télévision à celui de notre téléphone. Tout comme ce type d’émission, le live Instagram montre au grand public ce qui peut relever de la sphère privée. Il est un moyen de continuer à se montrer, même en étant confiné. Comme dans une téléréalité, on donne à voir une certaine image de soi, dont on sait qu’elle va être relayée massivement sur les réseaux sociaux, et ce presque instantanément. Le live Instagram devient un moyen de communiquer sur soi, tout en communiquant avec le plus grand nombre. 

D’ailleurs, de nombreuses personnalités issues de la téléréalité n’échappent pas à cette mode du live. C’est le cas par exemple d’Illian, participant des « Princes de l’amour », qui a invité « spontanément » son ex compagne Léana. La discussion qui ressemble en tout point à un appel FaceTime – à la seule (grande) différence que des milliers de personnes en sont témoins – tourne au drame quand Léana fait une révélation choc au sujet de tromperie de la part d’Illian. Insultes, cris et larmes fusent, au grand bonheur de leurs followers qui ne se privent pas de relayer la séquence sur les autres réseaux sociaux. Si la spontanéité du geste peut être questionnée, le buzz que celui-ci entraîne est indéniable, car ça fait parler. 

Le live Instagram : le nouveau petit écran du confiné ? 

Outre les personnalités publiques, ce sont également des émissions télévisées qui se mettent au live Instagram pour surmonter les difficultés posées pendant le confinement. C’est le cas par exemple de Denis Brogniart qui est en direct tous les soirs à 18h avec un candidat de « Koh Lanta » par jour, alors que l’émission diffusée sur TF1 tous les vendredis soirs doit être raccourcie avant le « prime » final diffusé en direct en plateau, actuellement impossible à réaliser. 

Cyril Lignac est aussi un adepte de cette méthode. Depuis quelques semaines, il dirige l’émission « Tous en Cuisine » diffusée sur M6 et visible en même temps sur son compte Instagram. Chaque jour à 18h45, des personnes (connues ou non) sont invitées à suivre son cours de cuisine donné pas à pas depuis son domicile parisien. Là encore, on retrouve la même impression de proximité donnée au live : tout au long de l’émission, le chef répond à des questions qui lui sont posées en direct depuis Instagram. Également, le fait de suivre l’émission depuis deux médias différents donne au réseau social une allure de « backstage » inédit. Depuis Instagram, on le voit d’un angle différent de celui à la télévision. Le live nous donne l’impression de cuisiner avec Cyril Lignac et change notre statut en spectateur actif.

Avec le confinement, Instagram devient un nouvel outil communicationnel. Grâce aux lives, les médias ont ainsi la possibilité de se réinventer tout en s’inscrivant dans le rythme effréné des réseaux sociaux. Pour l’émission de divertissement et d’information Clique de Canal +, le live Instagram a été la solution pour continuer à vivre quand l’accès au plateau télévisé n’était plus possible. « Clique à la maison » a remplacé temporairement le direct sur Canal + de 20h25 (même si l’émission a récemment repris en plateau). Le présentateur, Mouloud Achour, interviewe par exemple des stars en direct sur Instagram à 21h, Clément Viktorovitch a également continué à proposer des analyses de discours et a donné la parole aux soignants. La télévision fait corps avec le réseau social. Il faut cependant ajouter que la cible visée sur Instagram reste relativement jeune. Par ce biais, l’émission consolide une certaine cible en restant proche d’elle, tout en poursuivant à propager son image par le même moyen, et éventuellement attirer de potentiels nouveaux téléspectateurs. 

Cette situation a d’ailleurs poussé les concepteurs de l’application à se renouveler. Fin mars notamment, la fonctionnalité « co-watching » a été présentée. Conçue spécialement suite au succès du live avec le confinement, elle permettra aux usagers de passer un appel à plusieurs tout en ayant la possibilité de regarder les mêmes contenus sur l’application.

Le live Instagram est ainsi utilisé principalement comme moyen de divertissement à l’instar de la télévision, qui nous permet de nous évader à travers la vie des autres, exposée publiquement. En somme, c’est un moyen de « continuer à vivre » quand la distanciation sociale est de mise… mais par écrans interposés. En prolongeant voire remplaçant la télévision, Instagram devient un moyen de communication encore plus important pour diffuser son image et la propager. 

Eloïse MERLE

Sources :

GQ « Deux stars de télé-réalité s’embrouillent en Live sur Instagram et c’est magique » 10/04/2020

CANU, Marion. Le Parisien « Paire, Wawrinka, Contador… Instagram pour sauver les sportifs de l’ennui » 09/04/2020

Urbania.fr « TWITCH, YOUTUBE, INSTAGRAM : ÇA PART EN LIVE PENDANT LE CONFINEMENT » 23/03/2020

Huffpost « Le confinement inspire de nouvelles fonctionnalités à Instagram » 25/03/2020

Huffpost « La durée du confinement est inconnue, mais les influenceurs s’ennuient déjà » 19/03/2020

Laisser un commentaire