Société

À méditer

Méditer à cœur ouvert, L’Art de la méditation, Foutez-vous la paix et commencez à vivre… Autant de titres qui ont fait florès ces derniers mois sur les panneaux souterrains de la capitale ou sous le carreau des librairies.
Art millénaire, la méditation semble pourtant se payer une nouvelle jeunesse à en regarder la place imposante qu’elle occupe parmi les offres littéraires de l’année 2017-2018.
Des incessantes exhortations au bonheur aux images marketing toujours plus zen, il devient impossible de passer une journée métropolitaine sans que le regard ne tombe sur un objet, livre, ou application de développement personnel. La question mérite d’être posée : réelle dégradation de la paix intérieure des individus ou mise en exergue d’un retour aux sources que l’on devrait retrouver à tout prix…marchand ? En bref, réel besoin de fond ou phénomène de tendance ?

Société

Le street art, colporteur de messages

Vous connaissez évidemment Banksy et son lanceur de fleurs ou encore M.Chat et ses innombrables dessins de chat jaune souriant. Mais connaissez-vous le but ultime de ces œuvres urbaines ? Le street art se veut accessible aux yeux de tous et utilise cette visibilité pour véhiculer bien plus que du divertissement. En se jouant de l’espace public, le street art choisit de décrocher les yeux des passants, rivés sur leur téléphone, dans le but de leur ouvrir l’esprit sur certaines problématiques sociétales.
Depuis son invention, le street art s’engage et milite pour dénoncer les méfaits de notre société et leurs conséquences sur notre quotidien. Tout comme de nombreuses ONG, l’art urbain tente de sensibiliser les citoyens du monde ; ici, les artistes brusquent les promeneurs avec une simple image.
Le street art a-t-il donc le pouvoir d’être un moyen alternatif qui donne accès aux informations sérieuses telles que des problèmes politiques, économiques, environnementaux, etc. ?

Société

Les Fanbases, l’atout des stars

L’ère du digital est à présent bien installée et avec elle sont apparues les fanbases (ou fandom). N’avez-vous jamais été passionné(e) par une personnalité ou un artiste ? Si c’est le cas peut-être avez-vous pu faire partie de l’une d’elles. Ce nouveau phénomène fait écho à la popularité des stars, c’est un outil communicationnel et une expression de la passion.

Com & Société, Société

Youtube Rewind 2018 : un fossé entre la marque  Youtube et les utilisateurs

Depuis 2010, le Youtube Rewind est devenu un rendez-vous incontournable pour tous les utilisateurs de la célèbre plateforme vidéo. Le principe de base ? Revenir sur les contenus les plus vus en réunissant les vidéastes les plus populaires dans une vidéo d’environ 5 minutes. Plus qu’un retour sur les tendances de l’année passée, ces vidéos (diffusées par la chaîne Youtube Spotlight) sont devenues un véritable phénomène, une consécration pour les youtubers et une vitrine de la « communauté » d’utilisateurs que cherche à former la plateforme.
Cependant l’édition 2018, intitulée « Everyone Controls Rewind », est un flop monumental. Malgré son nombre important de vues et sa volonté d’être plus « inclusive », la vidéo fait face à un backlash sans précédent depuis sa sortie le 6 décembre dernier. Résultat ? La vidéo est devenue la plus « dislikée » de l’histoire de YouTube (14M de pouces vers le bas) en seulement quelques jours, dépassant ainsi le record de Baby de Justin Bieber (10M en comparaison).
Certes, la présence massive de haters sur Youtube ne surprend plus personne … mais pourquoi tant de haine envers cette vidéo en particulier ?

Société

Arbitrage vidéo, érotique du football

La caméra s’est infiltrée partout, elle hante nos ordis, nos smartphones, nos rues, et plus que jamais , les stades. Le VAR (assistance vidéo à l’arbitrage) a été inauguré en Ligue 1 début août lors de la rencontre entre l’OM et Toulouse. Grâce au VAR, l’arbitre a la possibilité de consulter un écran lors d’un événement litigieux entraînant un carton rouge, un penalty ou une faute grave non sifflée. Il peut v oir et revoir la scène sous différents angles . Alors que l’homme veut observer, surtout ce qui lui est interdit, l’arbitre, l’homme de l’ombre, est maintenant sous les feux des projecteurs.

Société

Sécurité et contenus sur Internet : le cas « ElsaGate »

L’apparition des écrans à tous les angles de notre société a transformé notre rapport au divertissement, si bien que dès le plus jeune âge, les enfants ont accès à un smartphone ou une tablette. Dès lors, ils détiennent entre leurs mains une puissante réserve de contenus pour se distraire. En dépit des dispositifs de sécurité mis en place pour réguler ces plateformes, le scandale YouTube communément appelé sur la toile ElsaGate démontre la faillibilité de ces systèmes.

1
Société

Au commencement était l’image…

« Image.
Reflet et réflecteur, accumulateur et conducteur […]
Pas de valeur absolue d’une image.
Images et sons ne devront leur valeur et leur pouvoir
qu’à l’emploi auquel tu les destines »
Robert Bresson, Notes sur le cinématographe

Environnement, Médias, Société

L’écologie dans l’environnement médiatique : le réveil inespéré de l’oubliée

Sans doute n’avons-nous jamais autant parlé d’écologie que depuis la démission inattendue de Nicolas Hulot de son poste de Ministre de la Transition écologique et solidaire le 28 août dernier. Impulsion d’un élan soudain d’engagement, elle a entraîné le réveil des citoyens et des médias sur les questions écologiques et environnementales. Mais qu’en est-il de ces prises de conscience populaire et médiatique ? Ne s’essouffleront-elles pas comme cela a déjà été le cas par le passé ? Autant de questions qu’il est légitime de se poser à l’heure où le changement climatique et ses conséquences se font de plus en plus ressentir dans nos vies et dans les médias.

Com & Société, Société

Je t’aime, moi non plus: le paradoxe du vagin

Après l’immense succès de sa campagne #Blood Normal, lauréate du Grand Prix Glass : The Lion for Change du festival des Cannes Lions 2018 et particulièrement du spot dans lequel du liquide rouge (et non plus bleu) était utilisé pour parler des menstruations, la marque suédoise de produits d’hygiène féminine Libresse (Nana en France) nous propose, un an plus tard, une nouvelle campagne à la fois hilarante et particulièrement positive. Depuis fin novembre, il est possible de retrouver, principalement sur les réseaux sociaux, un spot quelque peu particulier, Viva la vulva, un hommage vidéo à la diversité des organes génitaux féminins.

Société

Le doigt à l’honneur

Avec son voyage à Saint-Martin (Antilles) en Septembre dernier, notre président a eu l’excentricité de remettre à l’honneur un symbole à priori aux antipodes du cadre politique : le doigt d’honneur.