Logo de FastNCurious L'actualité
de la communication
par les étudiants
du Celsa.

Edito

L’édito de la présidente

Chers Lecteurs, Chères Lectrices,

Nous sommes ravis de vous annoncer la rentrée de FastNCurious !

Une nouvelle équipe, dynamique et motivée, a pris les rênes de l’association, et a commencé à travailler.
Je profite de cet édito pour remercier Marion Bieysse et son équipe pour leur travail précieux l’année dernière.

Nous sommes conscients de l’importance de FastNCurious, notamment pour celles et ceux qui ambitionnent de rejoindre notre belle école dans un futur proche, et nous nous engageons à être là pour les accompagner, tout au long de l’année.

+

FastN fait peau neuve

 
Chers lecteurs, chères lectrices, nous sommes très fières de vous annoncer la rentrée des classes chez FastNCurious !

En ce début d’année scolaire l’ancien bureau s’est attelé à sélectionner et former cette nouvelle équipe afin de lui passer – comme il se doit – le flambeau du blog. Nous les remercions pour leur confiance et pour le temps qu’ils nous ont accordé, nous ferons de notre mieux pour en être dignes.

Après deux mois d’été, la famille FastN reprend du poil de la bête et vous présente une équipe toujours plus nombreuse avec 42 rédacteurs et deux nouveaux membres au bureau, pour être encore plus aux petits soins de nos lecteurs adorés.

En prévision : Bien entendu des articles sur l’actualité de la communication toujours aussi aiguisés et pertinents, la refonte de notre site, le retour des conférences BuzzOff (mais pas que…), de nouveaux partenariats en perspective, et enfin des formats innovants avec la création d’un pôle audiovisuel pour vous livrer un contenu transmédiatique et varié !

On vous tiendra au courant des évolutions sur le blog et sur les réseaux sociaux, alors on n’hésite plus : On like la page Facebook et on follow le compte Twitter !

Stay tuned,

Le pôle présidentiel : Marion Bieysse, Marine Aubenas et Inès Fière.

C’est à l’aune de ce mois de juillet, après une saison dont nous ne pouvons qu’être très fiers, que nous profitons de ces quelques lignes pour remercier toute l’équipe de FastNCurious.

A toutes nos rédactrices, à tous nos rédacteurs, à nos secrétaires de rédaction : MERCI. Merci pour vos articles de qualité, merci pour vos choix audacieux et votre originalité, merci pour votre rigueur et votre confiance.

A notre bureau, merci pour votre sérieux, votre envie de faire et de bien-faire tout au long de l’année.

A toutes nos lectrices, à tous nos lecteurs, nous sommes très heureux de vous voir chaque jour plus nombreux à nous suivre. Nous apprenons de vos critiques et votre soutien nous fait chaud au cœur.

Un grand merci également à Olivier AÏM, Thierry DEVARS, Yves JEULAND, Mathieu SLAMA et Isabelle LE BRETON pour l’édition 2017 de notre Buzz Off.

Enfin, nous remercions le CELSA et toute l’administration, ainsi que notre BDE, qui nous ont soutenus cette année.

FastNCurious fait sa rentrée le 11 septembre. En attendant, restez curious !

Charlotte Trodet, Antoine Heuveline, Irina Stasula

Il y a quelques semaines à peine,  l’ancienne équipe FastN nous laissait les rênes du blog… et voilà qu’aujourd’hui nous lâchons les chevaux pour ce voyage Curious 2016-2017.
Au programme : des articles toujours plus incisifs et pertinents sur les processus de communication, le retour des conférences #BuzzOff dans lesquelles sont invités à jouter professeurs et professionnels de la communication, et la découverte de nouveaux sentiers au sein de la WebRadio du Celsa.
Avec ses 42 rédacteurs en lice cette année, FastNCurious vous promet une balade sans embûches au cœur de l’actualité de la communication.
Nous tenons particulièrement à remercier nos prédécesseurs pour leur confiance, leur patience, et leurs précieux conseils durant cette passation.
L’ensemble du bureau FastNCurious met le pied à l’étrier et se joint à nous pour souhaiter à tous nos lecteurs  une très bonne année en notre compagnie.
 

Le pôle présidentiel : Antoine Heuveline,  Irina Stasula & Charlotte Trodet.

Crédits image :
life.odbi.fr

L'union, par la communication

Alors que le bilan des attentats qui ont eu lieu vendredi soir s’alourdit d’heures en heures, l’équipe de FastNCurious tient à exprimer son soutien à tous ceux qui ont été affectés par ces évènements tragiques. Nous partageons le choc et l’effroi auquel vous faites face.
Nous adressons toutes nos condoléances aux victimes, qui, à Paris, Beyrouth ou ailleurs sont chaque jour plus nombreuses.
Les actes perpétrés hier soir sont ignobles. Ils touchent profondément la France et portent atteinte au vivre ensemble dans notre pays où la liberté est et restera une valeur essentielle qui motive chaque citoyen.
Le communiqué dans lequel le groupe Etat islamique revendique l’attentat qualifie le Président de la République française d’ « imbécile ». A travers son Président, c’est ici tous les citoyens français qui sont insultés par l’organisation Etat islamique. Entre un peuple motivé par les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité et un groupe d’extrémistes religieux répandant la mort sur leur passage au nom d’une religion qu’ils n’incarnent pas, nous ne préciserons pas qui pourrait être qualifié d’ « imbéciles ». Mais nous ne tomberons pas dans leur rhétorique, face à ces actes qui cherchent à nous diviser, restons unis.
Sur FastNCurious nous continuerons à dévoiler ce que cache la communication. L’exemple du groupe Etat islamique est révélateur, au-delà de ses attaques, l’organisation rejette la diversité, la pluralité de la société française et ce sous couvert de leur discours religieux. Ces actes visent à instiller la peur, à remettre en cause notre capacité à vivre ensemble. La lutte contre le terrorisme passe indéniablement par la compréhension des actes qui le motivent. L’impact de cette stratégie de la peur s’effondre dès lors qu’elle est dévoilée, et c’est à cela que nous allons travailler.
Nous n’avons pas peur. Et nous sommes unis.

L’équipe FastNCurious. 

Crédit image : Joann Sfar

FastN is back

Si l’équipe FastNCurious change, le bébé lui va continuer à grandir… En effet, l’ancienne équipe en charge du blog nous a laissé les clés de la boutique pour que nous puissions sortir du berceau et faire en sorte de continuer de grandir le mieux possible.
Au programme cette année : des articles toujours aussi pertinents, le retour des Conférence #BuzzOff et plein de nouveaux projets … On vous réserve quelques surprises.
Cette année l’équipe s’est élargie (nous sommes passé de 30 à 36 rédacteurs réguliers) et reste tout aussi déterminée à vous livrer des articles qui aborderont les différentes problématiques de la communication avec un regard critique et incisif. Avec toujours des angles d’attaque et problématiques pertinentes.
Nous tenons à remercier l’ensemble de la précédente équipe pour nous avoir aidés lors de la passation et pour leur travail.

Le pôle présidentiel : Jeanne Capeyron, David Lavaud et Niels Pedersen.

Crédits images : 
maxisciences.com 

Pour célébrer ce début d’année, nous avions préparé un petit éditorial pour vous présenter nos meilleurs vœux, vous parler de nos beaux projets à venir, en se remettant doucement de tous les excès attenants à ces fêtes de fin d’année. Celui qui aurait alors tiré la fève début Janvier se serait vu remis une belle couronne et aurait désigné notre blog comme roi incontesté de cette nouvelle année.

En effet, rien de plus séduisant qu’un blog qui revêt ses plus beaux habits pour commencer 2015 sous le signe d’une plateforme plus ergonomique et intuitive, afin de faciliter la navigation de ses rubriques.

Mais les récents évènements ont quelque peu bouleversé l’édito Royal que nous souhaitions publier. A notre échelle, nous partageons l’émotion qui envahit la France depuis ce 7 Janvier.

En tant que membres de ce blog, nous sommes chaque jour confrontés aux opinions de nos rédacteurs, plus ou moins tranchées et incisives, toujours propres à chacun. Certes, notre rôle est de modérer certains propos pour ne pas bafouer les valeurs de laïcité et de tolérance de notre école – le Celsa – mais il est aussi (et surtout) d’aider nos rédacteurs à affirmer leur identité via un style d’écriture et à exprimer leur convictions par le choix de tel ou tel sujet.

Nous sommes Charlie

Ainsi, « Nous sommes tous Charlie » en ce qu’il représente pour la liberté d’expression d’un pays pionnier en matière de démocratie, de liberté, de fraternité et de tolérance les uns envers les autres.

L’humilité nous pousse à dire que nous ne sommes peut-être pas encore Charlie en ce qu’il faut de courage et de ténacité pour oser affronter des menaces réelles et persistantes, qui plus est quotidiennes, en vertu de choix éditoriaux pointés du doigt parce que parfois acerbes.

De toute évidence, certains condamneront quelques propos de l’hebdomadaire parfois considérés comme insultants. Tout le monde n’a pas le discernement nécessaire pour savoir prendre de la distance et recevoir ces prises de position au second degré.
Cependant, on ne demande pas d’être d’accord avec tout ce que Charlie diffusait, mais simplement de voir, qu’au-delà d’un journal satirique, c’est la liberté de presse, la liberté d’expression et la liberté d’opinion qui sont entachées.

« Chers terroristes, nous sommes des milliers de gros lourds, à l’humour déplorable dans une salle de rédaction appelée Internet. Bonne chance… » @ploum

Ce tweet correspond en tout point au message que nous souhaitons vous faire passer : vous inciter, plus que jamais, à cliquer, twitter, partager, réagir, commenter, participer, vous affirmer et continuer à vivre cette belle aventure à nos côtés, dans le respect des individualités de chacun.

2015, année de la ?…

… Ainsi, nous aimerions profiter de cet espace pour vous souhaiter à tous, chers lecteurs, une très belle année 2015, qu’elle soit l’année de toutes vos réussites.

2014 fut une année extrêmement riche sur tous les plans, puisque FastNCurious n’a pas cessé de gagner en visibilité, et ces réussites nous poussent à poursuivre dans cette même lignée : les conférences Buzz Off ont repris, les dossiers également, et nous projetons de nouvelles surprises à venir dans les prochaines semaines.

Pour tout cela, nous vous adressons donc un grand MERCI puisque l’assiduité dont vous faites preuve à notre égard nous permet de continuer à faire vivre ce blog.

Et Monsieur FastNCurious nous l’a murmuré à l’oreille : ce n’est pas lui mais bien VOUS, les rois et les reines de cette histoire. Alors, vous reprendriez bien une petite part de galette, n’est-ce pas Monsieur Balkany ?

Charlotte Bavay, Mathis Bienvenu et Cloé Bouchart

Bref, FastNcurious a 3 ansBref, FastNCurious a 3 ans.

 
Novembre, Novembre…

Ton froid hivernal, tes longues journées brumeuses et ton éternelle mélancolie… Novembre, tu n’es pourtant pas un mois comme les autres.
Quand d’autres fêtent leur 30 ans de présence médiatique, FastNCurious enlève un 0 et se souhaite ses 3 années d’existence !
Un certain 28 Novembre 2011…

Canal + vous invite à souffler ses bougies à coups de vidéos personnalisées (l’expérience Bref) ou de rééditions de programmes phares (SAV, Connasse…): un plan médiatique précis et pensé pour laisser le téléspectateur s’emparer de l’expérience proposée par la chaine cryptée.

Mais FastNCurious n’est pas en reste et vous invite à allumer ces mêmes bougies, en faisant perdurer ce blog, en le lisant, en le relayant, en le commentant, BREF (encore celui-là), en vous l’appropriant. Puisqu’après tout, nous construisons le blog que vous décidez.

Esprit es-tu là ?

Le fameux « esprit canal » n’est rien à côté de l’ « esprit FastNCurious » qui nous anime tous. Equipes après équipes, cette volonté de vous proposer un blog sérieux et décalé, intello mais rigolo, passionnant et innovant, reste intact. Déjà 3 années de dur labeur, de motivation constante, d’efforts répétés, de créativité et d’ingéniosité mis au service d’un seul but : vous satisfaire tout en nous enrichissant par le travail d’équipe et l’analyse d’une actualité toujours plus débordante. Et nous n’avons pas fini de vous surprendre…

30 ans, 3 ans, l’histoire d’un 0 en somme.

Vous l’aurez compris, FastNCurious est jeune en âge, jeune en esprit, jeune en actu. L’âge ne fait pas vieillir, il embellit, c’est ce qu’on essaie de faire aussi en faisant perdurer une âme, un style, une actualité brûlante au cœur d’un mois de Novembre brumeux.
Alors mélancolie ? nous ne pensons pas… Nostalgie ? pas encore ! Energie ? toujours plus.
Restez attentifs, chers lecteurs, et joignez-vous à nous pour souhaiter à FastNCurious un très bel anniversaire, en attendant de lui donner rendez-vous dans… 30 ans.

Le pôle présidentiel

 
Crédits Images
bref30ans.canalplus.fr

Nouvelle team pour une nouvelle vie

 

A l’image de la célèbre présentatrice de M6, cette rentrée se fait sous le signe de la joie et de la bonne humeur, n’est-ce pas « ma chériiiiie » ?!

Si Cristina Cordula est quotidiennement présente sur La petite chaine qui monte – et ce pour le bonheur de ses plus grands fans, qu’ils soient taillés en H ou en A –, la toute nouvelle rédaction de Fast N’Curious entend vous proposer chaque jour des articles toujours plus ajustés, réfléchis et analytiques sur l’actualité de la communication.

En effet, quand Cousu Main fait du sur-mesure, nous, la nouvelle rédaction, tenons à nos lecteurs assidus cette promesse : vous délivrer les meilleurs « curious ». Vous savez, ces articles qui vont dans le fond des sujets, proposent une vraie démarche réflexive et poussent chacun d’entre nous à nous interroger sur les enjeux stratégiques, commerciaux, parfois citoyens que nos chers amis annonceurs et publicitaires nous donnent à voir en permanence. La proposition d’un blog qui ne frustre pas ses lecteurs, qui leur donne des pistes pour mieux se questionner sur le monde qui les entoure, à la croisée d’analyses sociologiques, sémiotiques, linguistiques ou même politiques ! Et ce toujours dans une optique communicationnelle !

Nous voyons grand pour cette plateforme d’échanges, nous voulons faire de vous des Rois et des Reines – pas du shopping, à l’évidence –, mais bien de la communication. Nous nous attacherons donc à vous proposer tout au long de cette année du beau, du neuf, de l’intelligible, du surprenant… En somme du MAGNIFAÏK !

De belles surprises restent à venir, alors restez attentifs !

Il ne nous reste plus qu’à lancer le TOP DEPART : A vos Mac ! Prêts ? Partez !

 Le pôle présidentiel – 
Cloé Bouchart, Charlotte Bavay et Mathis Bienvenu

 

Recrutement

 

Nous le savons, poursuivre des études est moins un moyen de se réaliser qu’un enjeu stratégique : c’est un investissement sur l’avenir. Accumulation des stages, évitement de certains cursus qui n’auraient pas assez de débouchés professionnels, allongement des années d’études… Avant même d’y entrer, le marché de l’emploi semble être une jungle hostile où l’offre doit rivaliser d’ingéniosité pour avoir le Curriculum Vitae le plus original, le plus fourni, le plus international, afin de séduire une demande toujours plus exigeante.

Face à cette morosité ambiante, le nouveau bureau de FastNCurious a voulu analyser la question du recrutement sous un autre angle : les entreprises, elles aussi, adoptent de véritables stratégies de communication afin de recruter le candidat idéal. A l’occasion du 9ème Forum des Entreprises organisé par le CELSA le 3 décembre dernier, nous sommes allés à la rencontre des exposants professionnels afin de bénéficier de leur expertise dans le domaine des ressources humaines. 64 entreprises s’étaient spécialement déplacées pour rencontrer les étudiants du CELSA.

Rappelons que le recrutement est, pour l’entreprise, la base d’un fonctionnement interne optimal. Il est même essentiel en ce qu’il représente une perte d’argent et de temps considérable en cas d’incompatibilités entre la personne engagée et les objectifs de l’entreprise. La communication de recrutement sert donc à attirer les profils les plus adaptés à ses métiers et ses valeurs, mais aussi à valoriser et à positionner l’entreprise comme un futur employeur de choix auprès de sa cible : les étudiants et les jeunes diplômés.

On pourrait penser que la communication de recrutement se scinderait en deux types d’approches : l’une massive élaborée par les grandes entreprises et institutions déjà bien connues du grand public, et une autre négligée par les PME ayant peu de moyens à lui consacrer. Pourtant, les choses sont bien plus complexes.

Les vecteurs d’attractivité des entreprises

Créer un lien à la source

Dans certains cas, la communication de recrutement permet d’engager une relation « gagnant-gagnant » entre les employeurs et les futurs candidats. La plupart des entreprises sélectionnent des écoles cibles dont elles connaissent la qualité de l’enseignement et l’efficacité des étudiants. Puisque ces derniers sont très convoités au sortir de leur formation, il s’agit de communiquer et de créer du lien avec eux très rapidement, à la source si possible. Ainsi, les étudiants des écoles reconnues dans leur domaine peuvent être amenés à rencontrer tout au long de leur cursus des salariés, devenus ambassadeurs de leur entreprise. Ces rencontres peuvent être pédagogiques avec l’organisation de sessions de simulation d’entretiens ou encore la réalisation d’un plan de communication. Ceci permet aux étudiants d’appliquer leurs connaissances à des problématiques réelles et à l’entreprise de bénéficier d’un nouveau regard gratuitement.

Les Forums Entreprises : le choix d’un recrutement qualitatif

La solution la moins chronophage pour aller à la rencontre des étudiants et qui reste avantageuse pour les deux parties, c’est une présence sur un Forum Entreprises organisé par une école. Cet espace spécifiquement dédié au recrutement facilite la procédure de recrutement grâce à un contact direct avec l’étudiant-candidat et permet de cibler les profils spécifiques recherchés par l’entreprise. C’est le choix du qualitatif face au quantitatif. A l’image de TNS Sofres qui reçoit des centaines de candidatures sans grand renfort de campagnes de recrutement, il lui est cependant essentiel de participer aux Forums des grandes écoles pour dénicher les profils véritablement en adéquation avec les postes proposés.
De la même manière, l’agence de communication WordAppeal, a adopté une stratégie de recrutement ciblée sur ce qu’elle désigne comme étant les 5 grandes écoles françaises : HEC, l’ESCP, l’ESSEC, Sciences Po et le CELSA.

Chaque entreprise présente sur le Forum des entreprises du CELSA avait ses problématiques propres. Ainsi, la Banque Postale et la Société Générale voient dans la communication de recrutement un moyen de compenser la faible attractivité du secteur bancaire et financier auprès des étudiants des écoles de communication. Ces derniers ne pensent pas spontanément à effectuer leur stage dans une banque alors que de nombreuses offres existent. Plus qu’un objectif de visibilité, les banques ont la volonté de communiquer sur leurs métiers et les opportunités qu’elles peuvent offrir à ce public étudiant.

Pourtant, participer au Forum d’une grande école n’est pas la solution miracle à toutes les problématiques de recrutement. Cela reste un investissement qui ne s’avère rentable que si l’entreprise a un nombre suffisant d’offres à proposer.

 

Qu’en est-il du recrutement 2.0 ?

Pour l’ensemble des annonceurs et agences interrogés, investir dans des actions de communication de recrutement est une stratégie payante notamment en termes de gain de temps. Las de recevoir en entretien des candidats peu ou pas informés sur les spécificités de leurs métiers ou de leur cœur d’activité, beaucoup préfèrent opter pour une présence en ligne sur les « jobboards ». Ainsi, en plus de leur site institutionnel, il est devenu courant de retrouver des fiches métiers ou des témoignages d’employés sur des sites tels que Studyrama ou JobTeaser.

Il est intéressant de noter que, même pour les structures les plus importantes, le recrutement sur les réseaux sociaux n’en est qu’au stade du balbutiement. Interrogées à ce sujet, entreprises et agences avancent l’explication suivante : investir le Web demande beaucoup de temps et donc une personne qui maîtrise ces questions. De plus, utiliser Viadeo, LinkedIn ou les réseaux sociaux traditionnels pour valoriser sa marque-employeur nécessite d’être continuellement à jour, au risque d’être inefficace. Enfin, cette présence sur les réseaux sociaux professionnels doit répondre à une véritable stratégie, et toutes les structures n’ont pas vocation à les intégrer dans leur communication de recrutement.

 

Les nouveaux acteurs et enjeux de la communication de recrutement

Les jobboards

De nouveaux acteurs du marché de l’emploi comme Studyrama ou JobTeaser ont compris l’enjeu stratégique de la communication de recrutement et ont investi le secteur, proposant leurs services aux entreprises qui ont pris conscience de l’importance de leur communication de recrutement.
Le dynamisme de JobTeaser représente bien cette tendance, principalement en ligne. Depuis sa création en 2008, il ne cesse d’élargir son offre afin de répondre aux nouveaux enjeux dans le recrutement des étudiants. Là où il se distingue des autres jobboards, c’est par son implantation directe dans les grandes écoles, via l’intranet et la constitution d’ambassadeurs, afin de proposer aux entreprises d’être au plus près de leur public cible.

Les labels employeurs comme plus-value

La communication de recrutement s’adresse en priorité à de potentiels futurs collaborateurs mais aussi à ses actuels et anciens employés qui en sont les premiers représentants en dehors de l’entreprise. Alors, comment valoriser leur expérience ? Les classements et labels « meilleur employeur » se multiplient et constituent une véritable plus-value pour les entreprises qui y figurent. A titre d’exemple, Le « Label Stage Advisor » de JobTeaser plébiscite les employeurs les plus appréciés par les stagiaires tandis que le classement Universum désigne les entreprises qui font le plus rêver les étudiants. Ainsi, grâce à ces nombreux sondages, il devient possible d’évaluer l’efficacité d’une stratégie de communication de recrutement ainsi que son potentiel de marque-employeur.

Même si l’éventail des actions de communication de recrutement semble large, il faut noter que les politiques engagées par les grandes entreprises s’adressent à un public cible restreint et hautement qualifié. De nos multiples entretiens, il en ressort que CELSA reste une valeur sûre lorsqu’une entreprise recherche des profils d’étudiants en communication. Une conviction fondée sur les classements et la réputation historique de l’école, mais aussi et surtout sur un retour d’expérience des stages des Celsiens, qui « se passent en général très bien ».

Alexandra Ducrot et Camille Primard